Petits espaces : 7 conseils pour pousser les murs

In: Moments déco On:

Bien-sûr, vous rêveriez d’habiter une belle maison couverte de lierre, avec un salon sur trois niveaux donnant sur la piscine. Pas de bol, vous vous retrouvez dans 42 m², au huitième étage sans ascenseur. Sur le papier, c’est moins glamour. Mais ce n’est pas une raison pour déprimer, et encore moins pour vous convaincre que vous ne serez jamais bien chez vous. Le logement de vos rêves n’est pas sur le trottoir d’en face, ni dans le parc de la Lointainerie. Il est là, sous vos pieds ! Tout est une question de conviction. Et d’un peu d’organisation…

Maison du Coin de la Rue vous livre quelques conseils pour voir vos petites pièces en grand.

Bloomingville

Conseil numéro 1 : Petit volume, petit mobilier

Arf, ce canapé panoramique à triple méridienne qui vous a fait de l’oeil au magasin… Oubliez. Parce que justement, vous n’habitez pas le magasin. Chez vous, ça ne va pas du tout coller. Un peu comme si vous mettiez un sumo dans votre baignoire-sabot, vous voyez ? Quand on a petit, on choisit petit. Bye bye, le gros Chesterfield. Bonjour, la petite banquette avec ses mini-coussins. La table basse ? En rapport. L’essentiel, c’est de respecter l’échelle de votre pièce, de choisir des meubles aux proportions adaptées, et de conserver des espaces de circulations. Vous l’auriez deviné tout(e) seul(e) ? Vous marquez un point. Mais avouez : l’image du sumo, vous ne l’aviez pas !

Conseil numéro 2  : On emboîte 

Les meubles modulables et emboîtables sont vos meilleurs alliés, en particulier quand ils remplissent plusieurs fonctions. Les tables gigognes, par exemple. Vous êtes peinarde chez vous, à regarder The Bachelor ? Vous n’avez besoin que de la table principale, pour étendre vos pieds douillets en trouvant Bryan sacrément beau gosse. Votre fille arrive ? Vous zappez direct sur Arte, pour faire croire que maman se cultive, et vous lui tirez une petite table en plus, pour qu’elle puisse faire ses coloriages. Votre mec vient vous gonfler avec les photos de l’anniversaire de sa mère, qu’il a fait tirer à la boutique comme en 1980 ? Vous le laisser prendre la troisième table. Qu’il trie, qu’il jette, qu’il se démerde. Et quand l’heure avançant, prise d’une flemmite aiguë, vous décidez de commander des pizzas, jouez la maîtresse de maison ultra-cool : ce soir, on dîne au salon ! Ils n‘ont qu’à dégager le bordel sur leur table, et s’asseoir dessus. Vous, vous gardez le canapé. Vous zappez malicieusement. Et là votre fille s’écrie, les joues roses : « oh, il y a le Bachelor ! ». Allez, si ça lui fait plaisir de mater une idiotie pareille...

Bloomingville

Conseil numéro 3 : Rejoignez le côté clair de la Force 

Il n’y a que les padawans débutants pour s’infliger des murs anthracite dans un salon de 12 m². Les couleurs claires sont les amies des petits espaces. C’est valable aussi pour le mobilier. Fûtée, vous êtes. Le blanc, le crème, vous privilégierez.

Conseil numéro 4  : Soyez recoin-responsable

L’heure n’est pas au gâchis. Déjà que vous ne jetez plus vos pelures d’oignon (c’est tellement bon sur une tartine), vous n’allez pas jeter l’espace ! Avec un peu d’imagination, chaque petit recoin de votre pièce est exploitable. L’appui de fenêtre. L’espace sous l’escalier. Avec quelques planches et un peu d’huile de coude, vous pouvez facilement y nicher une tablette ou une étagère. Mais comme le bricolage, ce n’est vraiment pas votre truc, vous pouvez aussi nous donner vos cotes : on vous trouvera avec plaisir le petit meuble qui va bien. Autre option, vous pouvez demander à nos architectes d’intérieur partenaires leur idée la plus géniale. Libre à vous de prétendre ensuite que vous l’avez eue tout(e) seul(e).

Conseil numéro 5 : Rangez !

On sait, une grande enseigne suédoise en a fait son slogan publicitaire. Mais même si on espère se démarquer, on ne va pas vous suggérer non plus de tout miser sur le foutoir ! Les petits espaces n’ont pas de préférence politique, mais ils aiment assurément l’ordre. Vous aussi, vous allez adorer. On entend déjà votre discours devant le reste de la famille : « Habitants, habitantes, assez de laxisme ! Assez de babioles indésirables sans autorisation de séjour ! ». L’avantage, c’est que vous n’avez pas besoin d’être élue. La chef, c’est vous. Point.

Conseil numéro 6 : Les meubles bas, c’est le B.A.-BA

Vous vous dites que nos conseils sont d’une affligeante banalité ? Qu’on se paye carrément votre mignonne petite trogne ? Ravalez vos jugements hâtifs ! Car voici une recommandation un tout petit peu contre-intuitive : pour tirer le meilleur parti d’une petite pièce, oubliez tout de suite les meubles hauts. D’accord, ils offrent plus d’espace de rangement. Mais c’est bien leur seul avantage, car pour le reste, ce sont les armoires et autres bibliothèques hautes qui vous font vous sentir à l’étroit. L’espace, qu’on se le dise, n’est pas seulement une donnée qui s’exprime en mètres carrés. C’est aussi et peut-être surtout une sensation. Votre caboche à l’intelligence subtile a besoin d’air. La place que vous n’avez pas aux pieds, vous devez la préserver à hauteur de vos yeux pétillants de vivacité. Optez pour des meubles bas. Vous nous remercierez d’être en définitive si géniale.

Conseil numéro 7 : Négligez sans hésitation tous les conseils précédents

Le salon qu’on vous recommande, avec ses meubles de poupée, ses murs blancs comme l’ennui et ses stupides tables gigogne vous donne de l’urticaire ? Vous voulez habiter chez vous, et pas dans un catalogue de conseils à la noix ? Vous avez bien raison ! L’essentiel, c’est que votre intérieur vous ressemble. Il n’y a pas d’autre façon de se sentir bien à la maison ! Peignez donc ce salon minuscule en noir, logez-y une armoire normande, un canapé neuf places, une table en chêne massif, et renversez le contenu de tous vos tiroirs. Ouaiiiiissss !!! Avec la litière du chat ! Le panier à linge sale ! Les photos de l’anniversaire de belle-maman, mais si, osez tout ! Puis quand vous aurez définitivement pété les plombs, divorcé, déménagé, revenez nous voir pour mettre en valeur votre nouveau studio de 8 m². On a plein de conseils à vous donner.

Bloomingville

Comments

Leave your comment